vendredi 20 février 2015

Lettre à Monsieur le Premier Ministre

Cher Manuel, 

Tu m'excuseras, je vais te tutoyer, ce sera plus simple, et après tout depuis quelques jours, tu fais un peu parti de ma vie quotidienne, alors, pourquoi pas !

Je voulais te parler de cette loi qui fait grand bruit cette semaine, celle qui porte le nom d'un jeune ministre, un érudit parait-il...

Tout d'abord, je pense qu'il faut que je me présente, nous sommes beaucoup de citoyens, tu ne peux pas connaitre tout le monde.

Je suis une jeune trentenaire, française, née de parents français, et j'ai grandis dans ma campagne lorraine, entourée des miens, modestement mais ne manquant jamais de rien.
Je suis fonctionnaire, c'est donc un peu toi mon patron ! Je revendique encore le fait que la fonction publique est là pour rendre service aux autres. J'aurais pu exercer dans le privé, gagné plus d'argent, et pourtant j'ai choisi de rester ici, pour avoir l'impression d'être utile.
Je suis marié a un merveilleux homme, dont la culture et la religion sont différentes de la mienne. Ses parents sont arrivés d'Asie dans les années 70, pour fuir un massacre malheureusement bien connu, ils ont eu 3 enfants, et les ont élevés avec cette double culture tellement enrichissante, ils ont travaillés durement toute leur vie, entrepreneurs dans un pays "en crise".

J'ai aujourd'hui 2 enfants, qui grandissent avec les même valeurs que nous, et à qui nous essayons d'apprendre tous les jours a respecter son prochain, et apprendre a travailler pour obtenir ce qu'on souhaite, chose devenue difficile en ces temps...

Mais voilà, depuis quelques jours, notre vie "idyllique" est en train de tombé en miette...

Mon mari, est depuis seulement quelques mois, un entrepreneur heureux. Il a trouvé sa voie, en rachetant l'auto école dans laquelle il travaillait depuis plusieurs années, au départ en retraite de son patron.
Il travaille énormément, emploie 2 personnes, et fait progresser "sa petite entreprise" autant que possible, parfois au détriment de notre vie de famille, mais l'énorme fierté que je ressens pour ce travail accompli comble bien les quelques manques.

Et puis tu as décidé que s'en était fini.

Mon mari a passé un brevet d'état pour pouvoir exercer son métier. Il a passé un concours, suivi une formation de plusieurs mois, passé des épreuves pour l'obtenir. Et il se remet en question très souvent pour pouvoir offrir à ses élèves la meilleurs formation possible et les lancer vers la bonne route de la conduite, chose peu évidente avec "les jeunes d'aujourd'hui".

Et donc avec ton 49.3, tu viens de lui dire, à lui, et à tous ses collègues, qui travaillent plus de 60h par semaine, qu'en fait, leur diplôme, c'est de la crotte, que n'importe qui peut faire leur travail....

Il ne faut plus de monopole... le tarif de l'heure de conduite doit baisser...
Puis-je juste te rappeler que sur une heure de conduite à 38 euro, mon chéri en récupère pour lui, tiens toi bien, 1 seul... La plus grosse partie te revenant à toi, l'Etat, et toutes les taxes que tu lui demandes....

Et donc, d'ici quelques mois, n'importe qui pourra enseigner la conduite, et comme les postiers ne sont pas inspecteurs, ils distribueront des permis comme ils distribuent le courrier...

On se reparle d'ici 5 ans, pour regarder ensemble la merveilleuse augmentation du nombre d'accidents et de tués sur la route, OK ?

Ah et puis, mon cher mari entrepreneur, qui est juste écœuré, va peut être se retrouver au chômage, et ses 2 employés avec, alors d'ici là, je pourrais peut être communiqué sur Pôle Emploi, comme Harmony..

Voilà l'état d'esprit du moment, quand tu parles de faire remonter la croissance de ce pays, moi j'ai juste envie d'en changer, d'en trouver un où l'on empêche pas les gens de travailler et où on prend en compte l'avis de la population qui nous a élue....

Je pourrais en dire beaucoup plus, mais je préfère passer du temps avec mes enfants, alors je m'arrête là...

Je te dirais bien "bien à toi", mais ce serait mentir, ce que je ressens pour toi aujourd'hui, ne serait pas poli à lire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 2 novembre 2014

Déjà 3 ans !

Déjà 3 ans....

3 ans qu'elle a poussé son premier cri.
3 ans que la maison s'est transformé en temple de Hello Kitty, Minnie et autres Peppa !
3 ans qu'elle a quitté le nid douillet de mon ventre rond...
3 ans qu'elle nous en fait voir de toutes les couleurs.
3 ans d'amour inconditionnel,
3 ans de bagarres et de réconciliations avec son grand frère...

Mon tout petit bébé, accroché à mon sein, blottie bien au chaud contre maman dans son écharpe...
Ses yeux remplis d'admirations quand son papa rentre à la maison.
Ses cris de joie, ses grognements de mécontentement..

Ses premiers gazouillis... ses premiers pas... son premier jour d'école...

Tellement d'étapes en 3 ans...

J'ai du mal à me dire qu'elle grandit, pourtant elle le dit elle même qu'elle n'est plus un bébé, mais une "Raaaande fille"...

Mon ventre est vide depuis 3 ans.
Je ressens de plus en plus cet immense vide en moi...

J'apprend l'arrivée de pleins de bébés autour de moi, je suis très heureuse pour mes proches, mais un peu jalouse aussi...

Je ne comblerais sûrement jamais ce vide, chéri ne veut pas de "petit dernier". 
J'ai beau me dire qu'il a raison, pas de place à la maison, pas d'argent sur le compte, des horaires de travail déjà difficiles à gérer avec 2 enfants, alors avec 3 !...

Mais pourtant, dans mes rêves, je me retrouve avec ce ventre rond, cette vie qui grandit à l'intérieur de moi, et mes enfants accueillants ce petit dernier.

J'aimerai qu'il existe un moyen pour arrêter d'y penser, profiter de cette merveilleuse vie que nous avons à 4, mais mon corps et mon esprit s'égarent encore souvent.

Aujourd'hui, ca fait 3 ans que ma mini a ouvert ses yeux sur le monde, elle va avoir droit à la traditionnelle fête de famille, et au gâteau qu'elle a choisit.

Aujourd'hui, ca fait 3 ans que j'ai donné la vie, pour la dernière fois, alors malgré ce qu'elle peut dire, elle restera mon bébé, à jamais ...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 octobre 2014

L'heure de la séparation

Presque 9 ans...

Des bons, et de moins bons moments...
De nouvelles expériences, l'apprentissage de beaucoup de choses.

Mais aujourd'hui, je veux en finir.

Trop de conflits, plus de motivation, plus aucune envie...

Alors, voilà, après plusieurs mois de réflexion, j'ai enfin obtenu ce que je voulais...

Bientôt, une nouvelle vie !

Et non, je ne quitte pas mon mari, non non non non !

Presque 9 ans que je fais le même travail, dans le même endroit. Mon premier job, juste après l'obtention de mon diplôme.

Mais c'est terminé.

J'y ai vécu de jolis moments, mais depuis plusieurs mois, tout s'est dégradé.. l'ambiance de travail, les conditions, et surtout, moi, j'ai changé ! J'ai envie d'autre chose, de faire un métier qui me convient plus, quelquechose de nouveau, où je pourrais m'épanouir pleinement, et dire définitivement adieu au stress et aux insomnies !

J'ai travaillé toute seule, acheté des livres, fais des exercices une fois que les enfants étaient couchés... Je me suis battue du mieux que j'ai pu.
J'ai passé ce concours, et je l'ai obtenu !

En janvier, je repars à l'école pour plusieurs mois, apprendre un nouveau métier, découvrir un nouveau monde!

Je connais plutôt bien l'hôpital, mais je vais le découvrir sous un jour nouveau.

Future trentenaire, mariée, mère de 2 enfants, me voilà repartie vers une nouvelle aventure, qui va me demandé du temps, de la concentration, et une nouvelle organisation pour toute la famille !

J'espère que je réussirai, en tout les cas, je vous raconterai !


Adieu,

Bonjour !



Rendez-vous sur Hellocoton !